Les atouts du label Alsace terre textile

Pourquoi un label de terroir industriel ?

Le déploiement du label « Alsace terre textile » est l’une des actions stratégiques portées par le Pôle Textile Alsace pour promouvoir la filière. Il a pour objectif de valoriser les métiers et les savoir-faire auprès des entreprises, des institutions et du grand public. L’objectif final est de stimuler les collaborations et les synergies locales, et de relocaliser certaines étapes de fabrication, toute en apportant des garanties de traçabilité aux consommateurs. Enfin, ce label met en valeur le textile alsacien, une filière réputée pour son ancienneté, son professionnalisme et sa renaissance par l’innovation.

les-atouts-du-label-alsace-terre-textile

Le Textile : une tradition en Alsace, une filière en pleine renaissance

L’Alsace : une terre d’excellence textile

La filière textile alsacienne est un modèle d’innovation technologique

la traçabilité des produits est essentielle pour le consommateur

Une Tradition née d’atouts naturels spécifiques à la région

Ces ressources naturelles sont avant tout l’eau qui provient en abondance du massif vosgien : La force de l’eau a permis l’implantation de l’industrie textile dans les vallées et son acidité a favorisé la naissance et le développement des techniques d’ennoblissement.

Toute la région, et au travers les péripéties de l’histoire, le territoire de Belfort et une partie des Vosges ont fondé leur prospérité au 19ème siècle sur la création de la filière alsacienne. Celle-ci, au-delà de l’impression sur étoffes, s’étendait à la mécanique, en passant par la chimie, ce qui a favorisé un grand essor industriel. Au 19ème siècle sont nés de grands groupes comme DMC, Schaeffer, Scheurer-Lauth, Schlumberger..

L’Alsace est l’un des berceaux européens de l’industrie du textile et de l’habillement. Toute la région a bâti sa prospérité au 19ème siècle sur la création de la filière alsacienne, née en 1742.

Celle-ci, au-delà de l’impression sur étoffes, s’étendait à la mécanique, en passant par la chimie, ce qui a favorisé un grand essor industriel. Au 19ème siècle sont nés de grands groupes comme DMC, Schaeffer, Scheurer-Lauth, Schlumberger… Le secteur textile fut le premier employeur de l’industrie en Alsace jusqu’en 1975.

La profonde mutation de l’économie a bousculé le textile dans les années 70 et 80 et elle a perdu de nombreux emplois avec la fermeture d’entreprises traditionnelles.

Cependant, de nouveaux savoir-faire sont apparus qui ont signé la renaissance d’une filière transformée, aujourd’hui dynamique et dont les produits sont capables de tenir des rangs européens, voire mondiaux dans leurs marchés respectifs :le fil pour DMC, la ficelle alimentaire de Meyer-Sansboeuf, en passant par les toiles tendues de Clipso.

En pleine évolution depuis les années 1990, la filière textile alsacienne s’est largement diversifiée tout en conservant en partie la fabrication des produits qui ont fait sa renommée : le linge de maison – en particulier le linge d’office et de table – les toiles à broder, les produits textiles de décoration pour des marques ou des grandes maisons, l’impression de foulards, etc.

Ce secteur a vu le développement d’autres types de produits textiles : le matériau souple, dont l’usage est extrêmement diversifié, de la toile tendue pour plafonds et murs aux cordes, tresses et ficelles, en passant par les maillots de sport, les nontissés pour l’automobile ou l’industrie, produits en micro-fibres, toiles isolantes, fibres techniques…

Enfin, un troisième axe en pleine expansion concerne le traitement des textiles, dans lequel se sont spécialisées plusieurs entreprises d’Alsace, qui proposent à l’industrie, au secteur du sport extrême ou aux métiers liés à la sécurité des toiles et vêtements de protection traités anti-feu, résistants sur le plan mécanique, durables, inaltérables lors de températures, insensibles aux courants électriques, aux agents chimiques, etc.

Le consommateur ne sait pas toujours comment et où sont fabriqués les produits qu’ils consomme. Produit affiché comme étant régional, mais fabrication offshore, étiquetage peu clair : certaines informations jouent sur les mots et ne correspondent pas à un savoir-faire régional. L’idée du label Alsace terre textile est d’élever le niveau d’exigence en proposant une démarche volontaire et transparente aux entreprises régionales, pour que le consommateur sache vraiment par qui – et comment – les produits sont fabriqués.

A l’image d’une AOC qui garantit un lien étroit entre le produit, le terroir et le savoir faire de l’homme, Alsace terre textile® est le garant de l’authenticité des produits le revêtant.

Plus d’informations sur www.franceterretextile.fr